11.10.19
  • Acheter
Taxe d'habitation : une fin reportée à 2023
Dans le cadre de la livraison de bien neuf, des points fondamentaux reste à vérifier.
Le ministre chargé du Budget, Gérald Darmanin, a confirmé l’information. La fin de la taxe d’habitation aura lieu en 2023 et non plus en 2022 comme promis.

Réforme de la taxe habitation : une échéance repoussée


C'était la grande promesse du candidat Macron lors de l'élection présidentielle de 2017 : supprimer la taxe d'habitation sur la résidence principale pour 80 % des ménages les plus modestes d'ici 2020. L’économie réalisée par l’exonération de la taxe d’habitation représenterait jusqu'à 600 € de pouvoir d'achat supplémentaire pour ces foyers. L’impôt, considéré comme l'un des plus injustes par les Français, devait ensuite être supprimé pour toute la population sans exception en 2021. Toutefois, suite aux mesures annoncées en réponse au mouvement des « Gilets Jaunes », la réforme de la taxe d'habitation a été reportée. Elle a glissé dans un premier temps à 2022, puis à 2023. Le ministre chargé du Budget, Gérald Darmanin, assure ainsi lors d'une interview accordée à France Info que « l’engagement figurera dans le projet de loi de finances (…) Nous faisons les choses progressivement ».


Calcul de la taxe habitation : une nouvelle baisse en 2019


80% des ménages redevables de la taxe d'habitation en 2019 vont voir le montant de cette dernière reculer cette même année. Les foyers concernés sont ceux dont le revenu fiscal de référence en 2018 est inférieur à un certain plafond, défini par l’État. Sont concernés, par exemple, les célibataires dont les revenus sont sous la barre des 27 432 €. Il en va de même pour l'ensemble des couples sous les 43 668 € pour les couples avec plus 6 096 € par demi-part supplémentaire de quotient familial, profiteront du dégrèvement de 65 % de leur taxe d'habitation. Ce taux sera porté à 100 % à compter de 2020.


Exonération de la taxe habitation : pour tout le monde en 2023


Les foyers dont le revenu fiscal de référence dépasse 28 448 € pour les célibataires ou 45 720 € pour les couples n’auront droit à aucun abattement. Ils devront payer l’intégralité de leur taxe d’habitation en 2019.  Pour ces ménages, la suppression interviendrait également sur 3 ans. Toutefois, elle se fera entre 2021 et 2023. La réforme de la taxe habitation pourrait représenter pour eux un gain de pouvoir d'achat allant jusqu'à 1200 €.

Une marque du groupe Altarea Cogedim