Vous connecter ?
*champs obligatoires
19.02.21
Rueil-Malmaison se prépare à l’arrivée du Grand Paris
HIGH GARDEN veut faire de l’Arsenal,un nouveau lieu de destination.
La Zac de l’Arsenal s’annonce aujourd’hui comme le projet d’écoquartier le plus innovant des Hauts-de-Seine. Alliant à la fois préservation de l’environnement, innovation et création architecturale. Il pourrait attirer sur le territoire de nombreux acquéreurs à la recherche d’une qualité de vie indéniable et d’un excellent investissement patrimonial à quelques kilomètres de Paris.

Du monde industriel à l’écoquartier 

Une transformation de grande ampleur se déroule au sein de la Zac de l’Arsenal. Les quelques 17 hectares de friches ayant appartenu à une autre époque à l’Otan, l’Armée française et Renault sont amenés à devenir, d’ici 2025, l’un des écoquartiers les plus ambitieux de la région francilienne.


Lancée en 2016, l’opération livre déjà quelques infrastructures, comme la première partie du parc traversant l’écoquartier. Une large bande de verdure, d’une dizaine de mètres de long, traversera le sfutur quartier vert dans sa totalité.


La ville de Rueil-Malmaison voit grand avec la Zac de l’Arsenal : 2 100 logements dont 30% de logements sociaux, 35 000 mètres carrés de bureaux visant à attirer près de 2 500 emplois et 8 000 à 10 000 mètres carrés de surfaces commerciales. A terme, la ville espère faire venir jusqu’à 7 000 nouveaux habitants, séduits non seulement par la qualité de vie  du quartier, mais également par l’arrivée de la future ligne 15 du Grand Paris Express. 


Des appartements de haut standing

Parmi les constructions innovantes à venir, le programme HIGH GARDEN de PITCH PROMOTION, lauréat de la seconde édition d’« Inventons la métropole du Grand Paris », tire son épingle du jeu. Les biens de l’opération, livrée en 2023, répondent aux attentes des franciliens avec des appartements neufs allant du studio au 5 pièces alliant une architecture moderne et des espaces extérieurs sur l’ensemble des appartements. 


L’immeuble offre de plus un emplacement de choix, à 100 mètres de la future station de métro, à proximité des commerces, des écoles, à seulement 15 minutes à pied du Mont-Valérien et 12 minutes en voiture de la forêt domaniale de Malmaison. Un secteur où les prix au mètre carré avoisinent les 8 000 euros et sur lequel les acquéreurs espèrent réaliser une forte plus-value une fois la ligne 15 du Grand Paris sortie de terre.  


High Garden répond aux labels NF Habitat HQE, RT2012 -20 et BEPOS Effinergie 2017. Il sera réalisé en grande partie à l’aide de matériaux biosourcés. Les appartements situés au dernier étage profiteront quant à eux de terrasses plein-ciel. L’intérieur des logements est tout aussi confortable : chappe acoustique, parquet en chêne massif, dalle en bois sur les extérieurs sans oublier une interface domotique. Les premiers prix démarrent à partir de 225 000 euros (en TVA 20%) pour les studios.


Un village moderne  

Les futurs acquéreurs profiteront également du potager partagé et des nombreuses bornes électriques installées pour charger voiture, vélos et trottinette. Sur la place principale du quartier, sera construit un bâtiment iconique entre design d’exception et œuvre onirique. Il sera composé d’un restaurant bistronomique et d’un bar à cocktail, couronné d’une splendide terrasse. De quoi faire du lieu, un endroit magique pour tous les habitants de Rueil-Malmaison. 




Une marque Altarea