24.06.19
  • Acheter
Investissement Outre-Mer : comment procéder ?
Très attractif, l’investissement en Outre-Mer suppose de connaître les dispositifs fiscaux.
Investir en Outre-Mer, dans l’immobilier neuf, permet de bénéficier d'avantages fiscaux plus importants qu'en métropole.


Investissement dans les DOM-TOM avec le Girardin


Créé en 2005, le Girardin est un dispositif de défiscalisation éthique et solidaire récompensant l’investissement privé en Outre-Mer. Il permet de financier des matériaux industriels neufs et des logements sociaux dans les DOM-TOM. Pour ce faire, l'investisseur passe par un organisme HLM local, s'il s'agit d'un investissement immobilier. Au bout de 5 ans, l'immeuble est revendu à l'organisme HLM pour 1 € symbolique. Il s'agit donc d'un investissement à fonds perdu mais dont l'intérêt fiscal n'est pas négligeable. 


Investir dans un appartement Outre-Mer : une baisse d'impôt importante


Contrairement au dispositif Pinel en métropole, la loi Girardin permet à l'investisseur dans les DOM-TOM de profiter d'une réduction d’impôt de 50 % du prix de revient du logement et des travaux de réhabilitation. Ainsi, pour un couple investissant 10 500 € dans ce dispositif, 12 000 € d’impôts peuvent être effacés par le biais d’une déduction d’impôt et réaliser. Dans le cadre de cet investissement en DOM-TOM, le couple réalise alors une économie de 1 500 € sur une année. Le ticket d'entrée par investisseur est de 2 500 €. Plus les sommes investies sont importantes, plus la baisse d'impôt l'est également. Elle peut atteindre les 60 000 € par an. L’investissement Outre-Mer devient alors une action plus qu’intéressante. 


Investir en Outre-Mer : un placement risqué


Dans le cadre d'un Girardin sur l’investissement neuf dans les DOM-TOM, l'administration fiscale impose des contrôles stricts sur les opérations réalisées. Le but est d'éviter les fraudes. En cas de non-respect des règles, l'investisseur risque un redressement fiscal.  La sanction est la même si des problèmes surviennent durant la période de location de 5 ans, comme la destruction du bâtiment par cyclone, très courant dans ces régions du monde. Si la possibilité de mettre le bien en location ne peut plus être respectée, l'investisseur est contraint de rembourser son avantage fiscal à l’État. Pour éviter ce genre de situation, mieux vaut donc souscrire des assurances propres au dispositif Girardin.


Une marque du groupe Altarea Cogedim