Vous connecter ?
*champs obligatoires
25.02.21
  • Conseil
Immobilier neuf : comment personnaliser son logement ?
Envie d’un logement qui vous ressemble vraiment ? On vous dit tout !
Les logements neufs ont la réputation de tous se ressembler. Contrairement à ces idées reçues, ils sont loin d’être tous identiques. Depuis plusieurs années, les promoteurs proposent de nombreuses options de personnalisation pour associer l’acquéreur à la conception de son logement.

Les TMA pour personnaliser son logement

En achetant un bien immobilier neuf en Vefa (Vente en l’état futur achèvement), l’acquéreur à la possibilité de personnaliser son futur bien immobilier. Il peut pour cela demander la réalisation de Travaux Modificatifs Acquéreurs (TMA). Selon l’avancement des travaux, plusieurs éléments peuvent être modifiés par rapport au plan d’origine, sous réserve de respecter les réglementations en vigueur et la procédure de construction du professionnel. Un catalogue d’options est généralement présenté. Il va du revêtement des sols, aux faïences murales de la salle de bains en passant par les équipements du logement (ajout d’une prise électrique, par exemple). 


Il est également possible de procéder au déplacement d’une cloison ou d’un placard. Certains promoteurs vont encore plus loin et proposent de poser l’ensemble des meubles du bien immobilier, de la cuisine à la salle de bain en passant par les rangements du salon ou l’aménagement du jardin. D’autres vont jusqu’à relier deux appartements entre eux pour n’en former qu’un seul, bien plus grand que les autres logements du programme. 


Personnalisation du logement : certains travaux ne sont pas réalisables

Comme souvent dans le monde de la construction, plus un acheteur s’y prend tôt et plus le professionnel est en mesure de l’aider dans son projet de personnalisation. Le coût des TMA n’est pas inclus dans le prix de vente du bien immobilier. Les TMA font l’objet d’un devis.


Ainsi, si la demande arrive à un moment où la construction de l’immeuble est déjà fortement avancée, il peut s’avérer difficile de réaliser les travaux demandés, ou alors ceux-ci risquent de coûter bien plus chers que prévu. Il est donc préférable de se positionner tôt pour avoir le plus d’options possibles.


Toutefois, certains travaux sont impossibles à réaliser. Il s’agit de l’ensemble des aménagements nécessitant un permis de construire modificatif, comme le déplacement des fenêtres par exemple ou la destruction d’un mur porteur. De plus, les travaux doivent être conformes au permis de construire initial. 


L’option « prêt à décorer » pour finir soi-même 

Si la décoration prévue par le promoteur ne plaît pas à l’acheteur, il peut toujours se tourner vers les options « prêt à décorer » proposées par certains professionnels. Là, la peinture ou la pose de carrelage de meubles de salle de bains et de cuisine ne sont pas prévues au contrat. Cela permet de faire des économies sur le prix de vente. Par exemple, une maison neuve dont le prix est estimé à 189.500 euros entièrement construite par le promoteur ne coûte plus que 164.900 euros si le particulier choisit l’option « prêt à décorer. » A lui de prendre en main la suite du chantier et de décorer le bien immobilier selon ses goûts.  


Une marque Altarea